Flash infos
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  •           
 
 

La première turbine du barrage de Soubré tourne

30 juin 2017
 
La première turbine du barrage de Soubré tourne
Voir plus de photos
 

En présence des membres du Gouvernement et de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine M. TANG Weibin, le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY a procédé à la mise en service officielle de la première des 4 turbines qui composent le barrage de Soubré.

Ce groupe de production d’électricité d’une capacité de 90 MW va permettre de renforcer les autres infrastructures du réseau électrique présentes en Côte d’Ivoire en attendant la mise en marche de tout l’ouvrage dont la capacité s’élève à 275 MW.

Le barrage de Soubré va « mettre à la disposition de nos ménages et de nos industries une énergie fiable, de bonne qualité, abondante, équitablement répartie sur l'ensemble du territoire national et pourquoi pas desservir les autres Pays de la Sous-Région » a expliqué le Premier Ministre avant de soulever les besoins en électricité des populations. « La croissance dans notre Pays est presque de 10%. Or, il faut une adéquation entre nos populations et les ressources énergétiques d’où la commande en électricité faite par le Président de la République, son Excellence Alassane OUATTARA, dont la venue prochaine à SOUBRE est prévue en Octobre 2017 pour la mise en marche totale du barrage et la pause de la première pierre de celui de Gribo Popoli».

Prenant la parole à son tour, le Président du Conseil Régional de la Nawa, M le Ministre Alain-Richard DONWAHI, n’a pas caché sa joie : « Par cette action, Monsieur le Premier Ministre, vous venez de consacrer la Nawa comme la 1ère Région productrice d’électricité en Côte d’Ivoire en plus d’être la 1ère Région productrice de cacao. Nous en sommes fiers mais surtout prêts à relever le défi du développement chaque fois que le Président de la République nous sollicitera. Les populations de la Nawa lui disent infiniment MERCI et reste déterminées à s’engager sans réserve à ses côtés pour les actions à d’émergence de notre Pays».

D'un coût de 331 milliards de francs CFA (504 millions d’euros), la construction de ce barrage de 4,5 km de long, démarrée en 2013, a été financée par la Chine à hauteur de 85%. Il sera achevé plutôt que prévu pour fournir 275 MW de puissance pour une production annuelle de 1170 GW par heure. Ainsi, il fera passer la puissance installée de la Côte d’Ivoire à environ 2 200 MW soit une hausse de 804 MW depuis 2011.