Flash infos
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  •           
 
 

La production d’ignames dynamisée dans le respect de l'environnement

3 octobre 2017
 
La production d’ignames dynamisée dans le respect de l'environnement
Voir plus de photos
 

Face aux préoccupations de lutte contre la dégradation des sols et du changement climatique, la société américaine d’agroforesterie World Agroforestery Centre a organisé à Yacolidabouo un atelier à l’intention des autorités administratives, coutumières et des élus pour présenter le projet YAMSYS.

YAMSYS vise à accroître la productivité de l’igname, à garantir la sécurité alimentaire des paysans et surtout à augmenter le revenu de la chaîne de valeur igname. Il utilise des techniques innovantes mises en place par de nombreux chercheurs du monde agricole afin de gérer durablement les sols et d’améliorer les rendements. Ainsi, il permet de produire plus de 50 tonnes d’ignames par hectare, soit le triple qu’avec des méthodes traditionnelles.

Après 3 ans d’activité sur le terrain, M. HGAZA Valérie, coordinateur du projet YAMSYS, en a présenté les acquis. « Pour améliorer la productivité de l’igname, nous avons dû apporter des innovations aux techniques ancestrales existantes. Contrairement à l’idée répandue, nous avons donné des intrants uniquement destinés à l’igname selon la variété. Ensuite, nous avons revu le système des tuteurages et celui des stockages des semences sans oublier des formations pratiques pour le choix des semences». « Nous avons posé les premiers jalons d’une production abondante de l’igname à travers ces différents champs écoles. Il incombe aux autorités administratives et coutumières de nous saisir afin qu’on puisse vulgariser ces différentes techniques de production dans toutes les localités de la Région. »

M. KOUDOU Vincent, 3ème Vice-Président du Conseil Régional de la Nawa, représentant M. le Ministre Alain-Richard DONWAHI, a manifesté l’intérêt de la Région. « Ces techniques sont les bienvenues pour permettre non seulement de seconder le riz, aliment de base, mais également pour protéger nos forêts. Nous ferons un retour au Ministre pour cette très bonne initiative avant de rencontrer les promoteurs ».

Le projet YAMSYS a été expérimenté au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire, dans les villages de Liliyo et Téningboué.