Flash infos
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  •           
 
 

Le budget primitif 2018 adopté par acclamation

16 décembre 2017
 
Le budget primitif 2018 adopté par acclamation
Voir plus de photos
 

Le Conseil Régional de la Nawa s’est réuni pour sa 4ème session ordinaire afin de présenter le cadre organique des emplois, les taxes régionales et le projet du budget primitif de l’exercice 2018.

En préambule, le représentant du Préfet de Région a félicité la tenue régulière des réunions du Conseil Régional de la Nawa, l’implication des élus et leur cohésion.

Le budget primitif constitue le premier acte obligatoire pour la collectivité. Pour l’exercice 2018, il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1 678 838 000 FCFA, répartis en 739 306 000 FCFA pour le fonctionnement et 937 532 000 FCFA pour l’investissement.

Le Directeur Financier du Conseil Régional Nawa, M OKOMA, a précisé qu’à cette date, le budget primitif 2018 ne peut être majoré de l’excédent budgétaire probable de la gestion de l’exercice 2017 qui n’est pas encore clôturé. En revanche, il présente une augmentation significative des recettes propres, en raison de l’amélioration du recouvrement.

Au niveau de l’investissement, on dénote une priorité accordée à la santé et à l’éducation (construction de bâtiments de 3 classes avec bureau dans les écoles primaires publiques, un collège à base 4 dans les 4 départements, acquisition de tables-bancs, achèvement de l’hôpital général de Mayo, construction d'une antenne de transfusion sanguine à l’hôpital de Soubré et acquisition d'une ambulance pour  Dabouyo). Le Président du Conseil Régional de la Nawa, M le Ministre Alain-Richard DONWAHI explique que « ce budget a été fait en fonction des besoins de nos populations. C’est pour cela d’ailleurs qu’un prix a été décerné à la Région de la Nawa par le Ministère de l’Education Nationale pour son engagement en faveur de nos enfants. L’adoption de ce budget primitif nous permettra d’augmenter notre patrimoine local en matière d’infrastructures sanitaires, scolaires et bien d’autres programmes que nous allons exécuter dans tous les secteurs d’activité. »