Flash infos
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  •           
 
 

Wonséaly, un exemple à suivre pour notre environnement

10 mars 2018
 
Wonséaly, un exemple à suivre pour notre environnement
Voir plus de photos
 

La localité de Wonséaly a remporté la 3ème édition du Concours du village le plus propre du département de Buyo, à l’issue d’une compétition âprement disputée avec 6 autres localités : Gbili, Logbozoa, Gribouo, Loboville, Tchétaly, Gbliglo. La cérémonie de récompense s’est déroulée en présence du Président du Conseil Régional de la Nawa et Parrain de la cérémonie, M le Ministre Alain-Richard DONWAHI.

Le jury présidé par le Sous-préfet de Buyo, M Bouakary COULIBALY, était composé de personnalités du département : la directrice du Centre de Santé de Buyo, un Conseiller municipal de Buyo, un enseignant, la Présidente d’une association de femmes, un représentant du Directeur départemental de la Construction et un représentant du Directeur de l’Hôpital général de Buyo.

La cérémonie a été ouverte par M ZADI Bodo Albert, représentant le Chef de canton Kouzié et Loblé. M Sébastien ZAGBAI, Président de la Mutuelle de développement de Buyo (MUDEB), organisatrice de ce concours, a rappelé les encouragements sans cesse renouvelés du Ministre DONWAHI dès la 1ère édition du concours en 2015 et son soutien indéfectible pour la réussite de ce projet environnemental. Il a invité tous les cadres à s’impliquer car « on ne peut refuser la propreté, la salubrité, la santé et le bien être pour ses parents ». Il a remercié chaleureusement le Président DONWAHI pour la subvention de 1 million de francs CFA apportée par le Conseil Régional de la Nawa et pour son apport personnel de 2 millions de francs CFA complété par du matériel destinés à récompenser tous les participants. Il a salué le Préfet et le Sous-Préfet de Buyo qui ont accompagné depuis le démarrage cette activité en élaborant les termes de référence du concours et en s’impliquant dans le jury. M ZATTIE, Maire de Buyo, a souligné l’impact de ce concours pour les populations et le développement économique, social et culturel de la Nawa.

Les organisateurs et les populations ont tenu à ce que le Parrain se souvienne de cette journée mémorable et lui ont offert du poisson de Buyo, un mouton et un bélier, symbole de sa persévérance dans les actions entreprises et à poursuivre pour le département de Buyo et pour toute la Nawa.

Le Sous-Préfet de Buyo a déclaré les résultats d’abord dans chacune des 10 rubriques, puis il a révélé le classement général des 7 villages en compétition. Wonséaly était en tête pour les catégories Etablissements de santé, Marchés, Cours et Toilettes, Cimetières. Les catégories Écoles, Centre de Jeunesse, Églises et mosquées ont consacré la victoire de Logbozoa. La localité de Tchétaly a pris la 1ère place dans les rubriques Rues, Résidences des Chefs, Président de Jeunes et Présidente des Femmes, et ex-æquo avec Wonséaly pour les Cimetières. Le village de Gbili était en tête du podium pour la catégorie Arbustes, fleurs et gazons.

M YARA Richard, Vice-Président de la MUDEB, a décrit les récompenses des lauréats et de tous les participants. Wonséaly, vainqueur de cette 3ème édition, a reçu le trophée Alain-Richard DONWAHI accompagné d’une enveloppe de 400 000 FCFA, de 3 brouettes et de kits de nettoyage. Le 2ème prix de la compétition revient au village de Tchétaly, qui a remporté la somme de 300 000 FCFA, 1 brouette avec du matériel et un trophée. Logbozoa termine à la 3ème place avec une enveloppe de 200 000 FCFA, 1 brouette avec du matériel et un trophée. Le Ministre Alain-Richard DONWAHI a félicité le trio vainqueur et encouragé les autres villages à faire encore mieux l’année prochaine. Les candidats obtenant les places 4 à 7 ont été dotés respectivement d’une enveloppe de 150 000 FCFA, 100 000 FCFA, 75 000 FCFA, 50 000 FCFA et d’une brouette garnie. Des prix ont été décernés au jury et au comité d’organisation pour la réussite de l’évènement.

Le Chef de Cabinet du Ministre des Eaux et Forêts a annoncé les dons complémentaires du Parrain en faveur du corps préfectoral, de la gendarmerie, des Eaux et Forêts, de la chefferie, des communautés, des jeunes, des femmes, du comité d’organisation, du jury, des maîtres de cérémonie, des hôtesses, des artistes et de la mascotte.

Le Président du Conseil Régional de la Nawa, M le Ministre DONWAHI, a annoncé que cette compétition départementale du village le plus propre prendrait une ampleur régionale en 2018. Pour assurer un développement harmonieux du territoire, il a rappelé qu’il convient de taire les querelles, de fédérer les intelligences au service de la salubrité et d’encourager les populations de la Région à prendre soin de leur cadre de vie. Il a également souhaité attirer la vigilance des populations sur l’orpaillage clandestin qui sévit dans la Nawa et empoisonne les poissons, les eaux, les cultures et les habitants. Il a sensibilisé à la nécessaire contribution de chacun au reboisement de la Côte d’Ivoire, en citant l’existence de programmes en faveur de la reforestation comme 1 école pour 5 hectares de forêt et une nouvelle initiative à fort impact collectif avec 1 village pour 1 hectare de forêt. Enfin, il a souligné l’investissement du Conseil Régional de la Nawa en faveur des jeunes et des femmes par la mise en place d’un fonds de garantie de 140 000 000 francs CFA qui leur facilitera l’accès aux prêts bancaires pour leurs projets marchands.

La 3ème édition du concours du village le plus propre s’est déroulée dans une ambiance de fête, avec les artistes de Buyo et notamment Armand TAZERE, qui ont animé la cérémonie  et rendu hommage au Parrain.

Les populations de la Nawa sont invitées à se mobiliser pour l’édition prochaine qui s’étendra aux 4 départements de la Nawa. Ensemble, contribuons au bien être des populations, à l’épanouissement du cadre de vie et au développement.