Flash infos
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  • • Remise de bourses d'études marocaines aux étudiants de la Nawa, ce mardi 19 novembre 2019.
  •           
 
 

Les femmes de la Nawa s'expriment

10 mars 2018
 
Les femmes de la Nawa s'expriment
Voir plus de photos
 

La Journée internationale des femmes est célébrée chaque 8 mars. Issue des luttes féministes des continents européen et américain au début du XXème siècle, elle est officialisée par les Nations Unis en 1977. Elle met en avant la situation des femmes et permet de revendiquer plus d'égalités et l'amélioration de leurs conditions. Cette année, cette Journée s'inscrit dans le fil d’un mouvement mondial sans précédent en faveur des droits des femmes, pour l’égalité et la justice. Le harcèlement sexuel, la violence et la discrimination à l’encontre des femmes ont suscité un débat public stimulé par une détermination affirmée à instaurer un changement.

En Côte d'Ivoire, le thème retenu pour la célébration de ce 8 mars est l'inclusion financière pour l'autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural. L’économie nationale est dominée par l’agriculture. Les femmes y représentent 67% de la main-d’œuvre et assurent 60 à 80% de la production alimentaire. Malgré cela, elles vivent dans des conditions difficiles et n'arrivent pas à acquérir l'indépendance financière. Ce questionnement traduit la volonté de l'Etat ivoirien d'améliorer la vie de toutes les femmes.

Le thème national 2018 trouve un écho particulier auprès des femmes de la Nawa, première Région cacaoyère du Pays. Ainsi, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Conseil Régional de la Nawa donne la parole aux femmes de sa Région. Assata DOUMBIA, Albertine GUIE, Marie Louise GNATO et Marie-Josée KOUE, 4 femmes, 4 départements, une seule et unique aspiration : l'autonomisation des femmes de la Nawa.

Les femmes savent travailler. Elles sont animées d'une ardente volonté de sortir de la pauvreté. Selon Mme Marie Josée KOUE, Déléguée régionale de la Confédération Générale des PME de Côte d'Ivoire (CGPME), "les moyens de financement de projets sont peu nombreux et difficiles d'accès. Cette situation annihile l'esprit de créativité et décourage les femmes qui veulent entreprendre". "Il y a la volonté mais peu de moyens financiers. Nous avons besoin de l'aide de nos autorités pour nous en sortir." affirme-t-elle.

Ce cri de cœur est également repris par Mme Marie-Louise GNATO, Présidente des femmes mareyeuses de Buyo. "Nous voulons que le Conseil Régional pense à nous dans les actions de développement de la Région".

Mme Assata DOUMBIA, Présidente du Conseil d'administration de la coopérative ECAM de Méagui, prône l'innovation dans le secteur de l'entrepreneuriat féminin. Pour elle, les femmes doivent s'investir dans d'autres domaines d'activités en plus des commerces marchands.

Mme Albertine GUIE, Conseillère Régionale pour le département de Guéyo, milite en faveur d'un meilleur taux de représentativité des femmes aux postes de responsabilité. Même si 6 femmes sont actuellement membres du Gouvernement actuel, cela ne représente qu'un taux de 21%.

La Région de la Nawa a célébré la Journée internationale des Femmes à Mayo, en présence de M le Ministre Alain-Richard DONWAHI, Président du Conseil Régional de la Nawa et des représentantes de tous les départements. La Marraine, Mme Mariame KONE-BEDIE, a offert 4 000 000 F CFA aux associations de femmes. La Présidente de l'Union des Femmes de la Région de la Nawa, Madame Laure DONWAHI, Maire de la commune de Mayo, a fait don d'une broyeuse d'une valeur de 2 500 000 F CFA aux femmes du département de Méagui, de 69 complets de pagnes pour le département de Soubré, 25 complets de pagnes pour le département de Buyo et 25 complets de pagnes pour le département de Guéyo.

Le Conseil Régional de la Nawa s'investit dans l'autonomisation de ses femmes. Il a mis en place un fonds de garantie pour le financement de projets d'insertion économique des femmes et les jeunes. Cette initiative facilitera l'accès aux prêts bancaires des promoteurs entreprenants qui pourront donner vie à leurs projets.

Ensemble, garantissons le respect des droits et des conditions de vie équitables pour tous.

>> Article Fond de garantie