Flash infos
 
 

APROVINA entre dans sa phase active

24 juillet 2020
 
APROVINA entre dans sa phase active
Voir plus de photos
 

Un grand pas dans la mise en œuvre du projet d’Autonomisation des productrices du vivrier (APROVINA) a été franchi les 23 et 24 juillet 2020. Les 26 premières bénéficiaires du programme ont reçu leurs kits de démarrage au cours de deux cérémonies présidées par Laure DONWAHI, Maire de la Commune de Mayo, Présidente de l’Union des Femmes de la Région de la Nawa.
10 femmes de la sous-préfecture de Liliyo ont opté pour la culture de l’aubergine et 16 femmes de la commune de Mayo, pour la culture du riz. Les kits sont composés d’engrais, de sémence de riz et d’aubergine et de matériel agricole.
Selon Laure DONWAHI, ce projet contribuera de manière significative à la réduction de la pauvreté dans la Région de la Nawa.
Initié par l’Union des femmes de la Région de la Nawa accompagnée par l’entreprise Seekewa, le programme d’Autonomisation des productrices du vivrier de la Région de la Nawa vise à atteindre plusieurs objectifs, sur le long terme. Ce sont entre autres : l’augmentation de 20% du revenu annuel moyen des femmes bénéficiaires et la diminution de la pénibilité du travail des femmes. Aussi, la création d’une usine de collecte et de compostage des déchets agricoles est prévue dans le cadre du projet APROVINA.
Le montant total du projet est de 68 145 000 Fcfa subventionné à 48,4 % par la GIZ et à 51,6 % par le Conseil régional de la Nawa.
Selon l’entreprise SEEKEWA, les femmes démarreront effectivement leurs plantations le 1er aout 2020.
L’association Je Bâtis Soubré (JBS) comprenant des ressortissants ivoiriens vivant en Côte d'Ivoire ou à l'étranger et la Direction Générale des Ivoiriens de l’Extérieur prennent part, également, à ce projet.