Accueil La Nawa Présentation

La Nawa :
Terre d’exploration touristique et pôle économique d’excellence

La NAWA : présentation
 

Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, à environ 380km d’Abidjan, la Région de la Nawa est frontalière des Régions du Gbôklè, et de San-Pedro au Sud, du Cavally à l'Ouest, du Guémon et du Haut Sassandra au Nord, puis du Gôh et du Lôh Guiboua à l'Est.

D’une superficie de 9.193 km2 (PRICI, 2012), la région de la Nawa, dont la capitale régionale est Soubré, couvre quatre (04) départements (Soubré, Buyo, Méagui et Guéyo). Elle compte 1.039.118 habitants (PRICI, 2012) soit 114 hts/Km2.

Le peuple de la Nawa est issu du groupe Krou. Les Bété, les Bakoué (Bakwé) et les Kouzié constituent la grande majorité de la population autochtone. Ils ont vécu dans cet espace pendant des décennies et cela avant la colonisation. Du fait de l’hospitalité de ce peuple et surtout de la fertilité du sol de la Nawa, de nombreux allogènes, notamment les Baoulé, les Malinké ont beaucoup émigré vers cette zone, devenue première zone cacaoyère de Côte d’Ivoire avec, au titre de la Campagne 2013-2014 environ 300.000 tonnes, soit près de 20 % de la production nationale. A ces populations ,s’ajoutent également de nombreux ressortissants des Etats de la CEDEAO, à savoir, des Maliens, Sénégalais, Guinéens, Burkinabé et hors CEDEAO tels que des libanais.

Terre d’exploration touristique, avec ses célèbres chutes de la Nawa sur le Fleuve Sassandra qui sont un symbole pour la région de la Nawa; lieu de pèlerinage et de retraite spirituelle pour certains, endroit de loisirs et de divertissements pour d’autres. Les chutes de la Nawa sont un site touristique à découvrir avec leurs cascades pittoresques et la splendide végétation et la faune diversifiée environnantes. L’eau omniprésente invite à la pêche, à la détente.

Adossée au parc de Taï, réserve de biosphère et patrimoine de l’humanité, la région de la Nawa se dévoile également au travers de son riche patrimoine culturel et son art culinaire si raffiné qui fait des femmes de la Nawa des « cordons bleus » dans l’âme. En effet, la gastronomie y est riche et variée et on peut y déguster un bon quartier de carpes ou de capitaines braisés, pêchés dans le lac de Buyo ou le Sassandra.La Région de la Nawa est également un pôle économique d’excellence, car on y cultive du cacao,de l’hévea, du café, du palmier à huile …

Région au potentiel agricole, animal et halieutique énorme, la Nawa n’attend désormais que les potentiels investisseurs pour mettre en valeur tous ses atouts économiques. Elle a besoin des talents des opérateurs économiques et de leur savoir-faire pour devenir un véritable pôle industriel de la Côte d’Ivoire et même de l’Afrique de l’Ouest. Mieux ,la Nawa attend la transformation industrielle pour accroître la valeur ajoutée des produits de base dont elle regorge.